L’Étinbulle, apprendre, créer, transmettre

L’Étinbulle est une toute jeune association loi 1901. C’est un espace de partage de savoirs et savoir-faire centré sur la relation de l’Homme à l’Environnement des origines à nos jours.

Le projet

L’Étinbulle a installé son port d’attache dans une micro-ferme vivrière en devenir. L’association accompagne l’activité agricole en investissant la ferme pour y développer un espace de curiosité : chaque projet, chaque atelier est une brique de l’Étinbulle. C’est un lieu où l’on se retrouve pour apprendre, imaginer, débattre mais surtout expérimenter.

L’association propose des ateliers participatifs questionnant le rapport de l’Humanité à son environnement au fil du temps. Les premiers ateliers commencent aux origines en abordant ces interactions au cours de la Préhistoire ancienne (avant la domestication animale et végétale) puis récente (la découverte des premiers agriculteurs).

Au fur et à mesure du développement de l’association et de la micro-ferme, d’autres ateliers viendront enrichir notre catalogue afin d’interroger diverses pratiques humaines en lien avec l’environnement naturel : artisanat, élevage et utilisation animale, méthode culturale, gestion du paysage etc.

Nos activités

À partir de septembre 2018, nous proposons diverse formules sur place ou à emporter :

Le pack

Certain ont des chartes, d’autres des manifestes, l’Étinbulle adopte un « PACK ».

Partage :
Pour apprendre et découvrir le monde, le partage est une nécessité. Parce qu’apprendre ou transmettre n’est finalement qu’un échange. Parce que nous pensons que la création seulement pour soit n’a pas de sens, nous plaçons le partage au cœur de nos démarches et valeurs.
Accessibilité :
Nous souhaitons partager au mieux et avec tout le monde. Nous entendons par là aussi bien accessibilité physique, de moyen ou encore de culture. Nous souhaitons partager nos projets sans limites.
Curiosité :
C’est la curiosité qui motive nos projets. La curiosité de découvrir et de comprendre. La curiosité de partager avec vous nos questions et d’entendre vos réponses. La curiosité ne coûte rien, se partage et apporte beaucoup, alors pourquoi s’en priver ?
Karacollage :
Ce mot ne signifie rien. Libre à vous d’y donner un sens. Nous nous permettons cette ouverture pour ne pas oublier que la liberté est le sel de la vie. Nous souhaitons ne jamais nous interdire la part d’imaginaire qui permet de créer un monde différent.

Avec ces engagements nous espérons contribuer à construire un monde durable, soutenable pour demain.

Les ateliers de l’Étinbulle

Les ateliers et démonstrations présentés par L’Étinbulle ont pour objet le rapport de l’Homme à son environnement au cours de la Préhistoire. La comparaison des modes de vie préhistoriques et contemporains permet de questionner l’évolution des sociétés (en matière de technologie, d’habitat ou encore d’alimentation).

Nous nous attachons particulièrement à mettre en place une démarche d’élaboration active des connaissances au travers de temps d’échanges, de manipulations de matériel et d’expérimentations. Ainsi les publics sont amenés à découvrir divers matériaux, réaliser des objets techniques et les mettre en action.

Les différentes thématiques abordées sont systématiquement situées dans le temps (de manière relative ou chronologique, selon le niveau du groupe), et dans l’espace. Nous nous appuyons aussi souvent que possible sur le contexte archéologique local.

Tous nos ateliers sont accessibles du cycle 2 au cycle 4, le niveau de discours et les notions abordées sont modulables pour mieux correspondre au niveau des élèves. Ils sont conçus pour accueillir un groupe-classe complet. Nous déconseillons néanmoins les ateliers de plus d’une heure aux classes de CP. Le matériel pédagogique utilisé est fabriqué pour permettre une manipulation en sécurité par les enfants.

Nos ateliers sont disponibles à la carte. Vous pouvez composer vous-même votre journée. Nous pouvons aussi proposer des « menus » cohérents qui articulent les différents ateliers afin d’apporter des éclairages croisés et éviter les redites. Le format et le déroulement des ateliers peut-être légèrement modifié par rapport au catalogue.

Pour une proposition personnalisée ou connaître les tarifs de nos interventions, nous contacter.

Les événements organisés par L’Étinbulle

L’Étinbulle organise régulièrement des évènements publics afin de partager avec le plus grand nombre ses ateliers. Dans un souci d’accessibilité ils sont gratuits ou à prix libre.

Soirée Nomade avec le « Ciné à Roulettes »

De la nuit des temps, à la nuit du 29 septembre, les nomades ont parcouru et parcourent encore la planète a pied, à cheval, en bateau. Nous vous convions à une expérience nomade le 29 septembre au soir.

Trois indiens Atsina sur leurs cheveaux le premier traine derrière lui un travois. Un campement de tepee au fond.

Atsina trainant un travois.

Par Edward Sheriff Curtis - Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C. 20540 USA. Licence Source.

Transport préhistorique.

À partir de 18 h participez à la construction d’un moyen de transport préhistorique.

Une roulotte en bois, toit en metal, tiré par deux chevaux de trait. Un troisième cheval, de monte, suit derrière.

La roulotte du ciné à roulettes.

Repas partagé

Une ambiance magique, entre bruit de sabots et feu de bois accompagné d’un repas partagé (auberge espagnole).

Affiche du ciné à roulettes pour sa projection à l’Étinbulle. In formation et logo du ciné.

Le ciné à roulettes à Pré-en-Pail !

Le ciné à roulettes

À la tombée de la nuit, le « ciné à Roulettes » garera le temps d’une nuit sa roulotte hippomobile pour vous offrir une projection en plein air d’un film sur le mode de vie nomade. Boisson chaude sur place. Chacun apporte sa chaise, quelques plaids seront disponibles.

Affiche du ciné à roulettes pour sa projection à l’Étinbulle. In formation et logo du ciné.

Le ciné à roulettes à Pré-en-Pail !

À la lumière de Lascaux

Pendant quelques heures, remontez les temps jusqu’aux origines de l’art. Découvrez comment les Hommes préhistoriques s’éclairaient au fond des grottes souterraines et réalisez vos propres œuvres à la manière des peintres et sculpteurs de Lascaux.

Le dimanche 9 septembre, pour la rentrée associative, l’association propose une après-midi découverte « À la lumière de Lascaux » de 14h à 18h. L’après-midi sera l’occasion d’adapter au grand public une formule plutôt réservée aux scolaires : une série de mini-ateliers qui forment un tout.

Vue d’artiste de la peinture des hommes préhistoriques par Thomas Mélanger.

Par Thomas Mélanger.

Un atelier complet

« À la lumière de Lascaux », un atelier complet : découverte des origines de l’art, fabrication de lampe à graisse, allumage du feu, peinture et gravure. Deux sessions de l’atelier vous sont proposées:

  • De 14h30 à 16h

  • Ou de 16h30 à 18h

La paroi peinte de l’Étinbulle.

La vie à la préhistoire

Au travers d’une exposition et de manipulations libres, explorez d’autres éléments de la vie à la Préhistoire: parure, habitat, peinture…

Main positive à l’ocre rouge et trois coquille saint-jacque contenant des pigments : ocre rouge, ocre jaune et sulfate de fer noir.
Flyer de la journnée « À la lumière de Lascaux »

La fête de l’Étinbulle

En 2019…

La fête de l’Étinbulle 2018 c’était super, mais on peut faire mieux, alors rendez-vous le samedi 20 juillet 2019 !

Retour sur la fête de l’Étinbulle 2018 (1ère édition)

L’association fêtait son lancement en proposant une première journée autour de la Préhistoire ainsi qu’une soirée musicale. Près de 200 curieux se sont déplacés, un succès ! Majoritairement un public familial et local mais aussi quelques touristes intéressés par la thématique. Une belle première fête!

Le chapiteau rouge et bleu trône au milieu des petits arbres du terrain.

Le chapiteau est monté, la caravanne des toilettes sèches prêtée par Foksa’ Fourmille est installée.

Le montage

À partir du mardi 17 juillet une troupe de joyeux aprentis forains montait le chapiteau, les toilettes, le bar ou badigeonnait la paroi de torchis.

La paroie est constituée par des poteaux et des planches recouvert de paillon, le tout enduit en terre, chaux et paille

On enduit la paroie, futur espace de peinture à l’ocre.

Le plublic, une dizaine de perssonnes, suit avec attention l’atelier.

L’atelier de découverte du feu à la préhistoire.

Les ateliers

Les ateliers proposés au public tout au long de l’après-midi (initiation au feu, au tir au propulseur et art) n’ont pas désemplis jusqu’à 20h.

Une petite fille apprend à tirer au propulseur sur la cible d’entrainement.

Cours particulier de tir au propulseur.

Tir au propulseur dans l’axe de la sagaie et de la cible.

Dans le mille !

Chasse préhistorique

Le parcours de tir au propulseur dans les bois a aussi bien fonctionné malgré la perte de quelques sagaies dans les broussailles !

Six participants au parcours de tir aux propulseurs

Le parcours dans les bois.

Des visiteurs comptemple les panneaux accroché le long des bâche du chapiteau

Exposition sur l’Archéologie aérienne sous le chapiteau. Exposition prêtée par le CPIE Val de Vilaine.

Un programme varié

Entre les ateliers, le public a aussi profité de jeux en accès libre, prêtés par l’association Payaso Loco, d’expositions photos et d’une œuvre participative proposée par le plasticien Olivier Dussauge.

La paroie recouverte de dessin et peinture à l’ocre rouge, brun, jaune.

Le public s'est approprié la paroi en accès libre.

Un groupe de bénévoles epluche les légumes autour d’une table.

Cuisine collective dans l’après-midi.

Un beau moment bénévole

Du point de vue de l’organisation, une équipe d’une quinzaine de bénévoles s’est relayée pour assurer l’accueil, l’animation, la logistique et la restauration en direct sur le site dans des conditions matérielles parfois épiques mais toujours dans la bonne humeur. Merci à tous ceux qui ont participés avant, pendant et après !

Trois bénévoles accueillent de nouveaux participant à la journée.

Les bénévoles se relaient à l’accueil.

Le graphiste Thomas Melanger commence une toile à la tombé du jour.

Dessin en direct en début de soirée.

La soirée

À partir de 19h, la musique a doucement pris le relai accompagnant le repas. La soirée, bien que moins fréquentée a offert de beaux moments, dont la réalisation d’une toile en live par Thomas Mélanger ainsi que quelques improvisations musicales au coin du feu. Les 4 dj’s (Juan Karl, Anatole OuinOuin, Jean-Phil Sévère et Toutix Sthil) se sont relayés aux platines sous le chapiteau jusqu’au petit matin pour le plus grand plaisir de quelques danseurs infatigables.

Un dessin représentant la fête de l’Étinbulle, ocre sur toile.

Au petit matin la toile finie de Thomas Mélanger

Le pliage du chapiteau, la toile se plie directement dans la remorque.

On redépliera peut-être le chapiteau en bullant l’année prochaine.

Merci !

Le succès public et le plaisir que nous avons pris à organiser cet événement nous incite à envisager une seconde édition en 2019. D’ici là, l’association peaufine son offre à destination des scolaires pour la rentrée 2018-2019 et envisage un prochain rendez-vous à l’automne sous la forme d’une après-midi ouverte au public.

Un « Merci ! » peint à l’ocre sur la paroie par le public.

Merci !

Affiche de la fête de L’Étinbulle, un campement paléolithique avec au centre du village un phonomouth (un phonograme constitué de bois, de pierre et d’une defense de mammouth).

L’affiche réalisée par Thomas Mélanger. Télécharger l’affiche ou le flyer.

Abonnez-vous à la newsletter de l’Étinbulle

Format préféré pour les messages

Les emails en texte brut sont plus légé et un peu plus écologique mais sans mise en forme et les liens ne sont pas toujours cliquable.

Se désabonner

Contactez-nous

  • Par mail : contact@etinbulle.com

  • Par courrier :

    L’Étinbulle
    La Mellerie, 53140 Pré-en-Pail-Saint-Samson

  • Téléphone mobile : 06 70 06 84 32

Venir à L’Étinbulle