En cet fin d’hiver, les changements métérologiques sont spectaculaires : -8° de la neige mercredi dernier et près de 16° au soleil cette semaine. Forcément, on a eu envie d’observer la variation du temps, de la mesurer, l’enregistrer. C’est parti pour une petite station météo faite maison avec trois fois rien. Elle comporte trois outils : un anémomètre, un pluviomètre et un thermomètre (expérimental)

Mesurer la force du vent : l’anémomètre.

Le principe est très simple : il suffit de palles qui tournent à la force du vent. On note alors le nombre de tour par minute pour avoir une idée de la vitesse.

100 4618
Une bouteille remplie de sable forme le mât de l’anémomètre

 

100 4613
Les pales sont formées par des poteaux de yaourts, ils sont lestés par des bouchons collés (et finalement renforcés au gros scotch). Ils seront fixés au mât central par des cure-dents.
100 4620
Le mât, un pic à brochette inséré dans une paille reçoit les trois pales qui tournent en fonction du vent.

Et voilà! Malheureusement pour nous, il n’y avait pas de vent mais on a du souffle pour tester!

Quantifier la pluie : le pluviomètre

Rien n’est plus subjectif que notre perception de la pluie, alors avec ce petit pluviomètre (très basique) les enfants pourront se rendre compte, semaine après semaine, des précipitations réelles. Très facile à réaliser, il faut quand même un adulte pas loin pour l’étape de la découpe.

D’abord découper au cutter la collerette d’une bouteille en platique et la retourner dans le corps de la bouteille. Les fixer ensemble avec du gros scotch ou quatre trombones. La collerette sert d’entonoir pour canaliser les gouttes.

100 4632
Mise en place des deux morceaux de la bouteille

Ensuite, il faut graduer notre bouteille. Nous avons mesurés 10cl soit, 100 ml au verre doseur pour nous donner une première graduation. Ensuite à l’aide d’une règle, il suffit de diviser et marquer les différents traits. Préférez un marqueur fin, ce sera plus facile pour tracer les graduations.

100 4633
repérage et marquage des graduations en mililitres

 

100 4634
Le pluviomètre est calée dans du sable pour ne pas s’envoler 

Il ne reste plus qu’à attendre la pluie.

Observer la température : le thermomètre

Nous avons aussi expérimenté un thermomètre  en s’inspirant du modèle de la tête à modeler. Le principe est d’observer les variation du niveau de l’eau dans un tube (ici une paille en verre). En effet, en fonction de la température, le volume d’air disponible varie et fait osciller le niveau d’eau.

100 4635
L’eau est colorée avec un peu de gouache pour faciliter la lecture du niveau

Cet outil nécéssite d’être étalonné avec un thermomètre pour connaître les gradiants correspondant aux températures. Plus qu’un outil de mesure précis, c’est sourtout un outil de découverte pour comprendre les variations de températures, et découvrir quelques principes physiques (dilatation de l’air, pression). 

100 4643

La station est en place sur le site. Chaque semaine nous effectuerons nos observations qui serront consignées dans un petit cahier du temps.